English — Español — 中文 — Deutsch — Français — Italiano — 日本語 — 한국어 — русский — Português — Nederlands

Tia n’a jamais eu l’intention de s’éprendre de la pêche aux crabes, ou d’être à l’origine  d’une expérience que ses voyageurs ont décrite comme « transcendante ». Mais, cela s’est produit. Découvrez comment son expérience dans la restauration l’a aidée à obtenir la note parfaite de 5,0 étoiles, et comment l’accueil de voyageurs l’a par ailleurs transformée.

Tia Clark a grandi à Charleston, en Caroline du Sud, une ville méridionale pittoresque connue pour son architecture charmante, son hospitalité et sa cuisine du Sud emblématique : spécialement les fruits de mer. Il y a près de 20 ans, elle a commencé à travailler en tant que plongeuse dans le secteur de la restauration. Elle gère à l’heure actuelle plusieurs bars locaux.

Elle a ensuite pris la décision, il y a quelques années, de cesser de fumer. Après près de deux décennies de dépendance, son corps a développé des réactions négatives au changement qui l’ont conduite à rechercher de l’aide professionnelle. Le médecin lui a conseillé de devenir plus active dans le cadre de son régime de guérison. De sorte que lorsque son cousin lui a proposé de reprendre sa pêcherie de crabes, elle a accepté. Elle en est devenue mordue après son premier voyage.

« Nous sommes partis pendant 5 ou 6 heures, et je suis sortie tous les jours pendant plusieurs mois après cela. » a partagé Tia. « C’est peut-être parce que j’avais arrêté de fumer des cigarettes et que cela comblait ce vide à l’époque, mais je devais le faire parce que cela nourrissait mon âme. »

Elle était tellement emballée par son nouveau passe-temps qu’elle publiait les photos de la prise du jour sur les réseaux sociaux. Cela a attiré l’attention de sa communauté et de ses clients, qui l’ont encouragée à lancer son expérience.

Nous nous sommes assis avec Tia pour en savoir plus sur le long chemin vers sa nouvelle passion, sur ce que ses près de 20 ans passés dans l’industrie des services lui ont enseigné sur l’organisation d’une expérience réussie, et comment ses voyageurs l’ont touchée.

Au sujet de l’origine de son expérience

L’expérience a commencé lentement, mais les choses ont commencé à prendre de l’ampleur, et elle a réalisé ce que son expérience était capable de faire ressortir chez elle et chez les personnes qu’elle emmenait sur les quais de Charleston.

« Après les deux premiers commentaires que j’ai reçus, tout a commencé à décoller…Je me disais “Que se passe-t-il ?” Je gère toujours mon bar à plein temps. J’avais l’impression d’avoir lancé par accident une entreprise de tourisme dans l’une des villes touristiques les plus populaires du pays.

Puis des choses magiques ont commencé à se produire sur le quai. Après avoir été aussi longtemps dans la restauration, je me disais que les gens étaient nuls. C’est ce dont j’étais convaincue en mon for intérieur. Je ne voulais pas laisser entrer de nouvelles personnes dans ma vie, j’ai ma dose d’amis.

Maintenant, je vais sur le quai avec ces gens et j’ai ces expériences que je pensais impossible d’avoir avec des êtres humains de nos jours. Et chaque fois que je reçois une réservation Airbnb, cela se passe comme ça. Comme si j’avais une expérience spirituelle extracorporelle. Elle a littéralement remis en question tout ce que je pensais savoir sur les interactions humaines inopinées. »

Au sujet de la préparation

Alors qu’elle partage maintenant sa passion avec des voyageurs de toute part, elle veille également à se réserver du temps sur le quai pour elle-même.

« Chaque fois que j’ai une réservation, je sors une heure avant, je mets en place ce “terrain de jeu” [avec tout l’équipement] comme si j’allais être toute seule, et chaque jour une personne différente, venant des quatre coins du monde, pêche le crabe avec moi pendant quelques heures. C’est la même chose tous les jours, mais c’est une expérience différente à chaque fois à cause des gens.

Chaque personne qui vient sur ce quai est prête à partir, et prête à l’action. J’essaie de me plier en quatre pour faire en sorte que ces gens passent le meilleur moment possible. C’est quelque chose de vraiment spécial pour moi, il ne m’est donc pas difficile d’en profiter les gens. »

Au sujet de ce qui fait une bonne expérience

De l’avis de Tia, c’est le rapport personnel qu’un hôte entretient avec l’activité qui mène à de puissantes relations avec les voyageurs. Et cela n’a pas besoin d’être compliqué.

Il ne faut pas trop y penser. À mes yeux, nous attrapons juste quelques crabes, mais pour eux, c’est une belle expérience dans un cadre magnifique. Ils ne veulent pas que vous en fassiez autre chose que ce que c’est, et c’est déjà bien. C’est pour cette raison que je m’en suis épris.

Ce sont les petites choses autour de la pêche aux crabes qui m’emballent. Comme quand les gens tirent sur la ficelle, je suis emballée parce que je sais qu’il y a un crabe au bout et je sais ce qu’ils vont ressentir. Ils attrapent alors le crabe et sont au comble du bonheur. Alors, pourquoi essaierais-je de changer ça ? Je dois juste les aider à profiter de ce que j’apprécie.

Quand les gens s’attardent, c’est difficile à assimiler, parce que j’ai l’impression de priver une personne pour combler le retard avec d’autres. Le multitâche est énorme. Il faut être prêt à tout à la volée. [Au bar], nous n’avons pas de portier, mes yeux sont partout.

Au sujet des récompenses de l’accueil des voyageurs

La pêche aux crabes fait désormais partie intégrante de Tia. Elle a même un tatouage de crabe sur sa jambe pour l’aider à déterminer si ce qu’elle attrape est suffisamment grand pour être gardé. Mais elle sait maintenant que partager ce refuge autrefois privé peut réellement ajouter à son plaisir, et l’aider à croître. Et ce n’est pas tout.

J’avais en tête [que la restauration] était ce que j’allais faire pour le reste de ma vie, je ne suis pas allé à l’université, c’est tout ce que j’étais en mesure de faire pour payer les factures, et je pouvais le faire très, très bien. Le fait d’être sur cette plate-forme me donne l’impression que tout n’est pas fini pour moi.

J’ai une soif de vie que je n’avais pas avant grâce à ces interactions avec les gens. Pour quelqu’un qui n’a pas voulu interagir avec les gens pendant tellement longtemps, c’est incroyable de penser que c’est cette interaction qui me reconstruit.

Je n’ai été sur cette plate-forme que depuis quatre mois et je pourrais écrire un livre. Ce sont les plus beaux moments de ma vie. Ils me changent autant qu’ils les changent.