Hawaii - Still SLX102

Les vacances en famille, c’est toujours un casse-tête à organiser. Mais, comme l’a découvert la famille Dwyer-Bolden de Los Angeles, même un court séjour avec les enfants peut donner lieu à des moments inoubliables. Surtout quand on a un logement de rêve sur la côte nord de Kauai avec piscine, jacuzzi et bassin de carpes koïs. Sans oublier la vue imprenable sur la baie de Kalihiwai.

Toussaint Bolden a les yeux qui brillent et le soleil se reflète dans les gouttes d’eau sur ses cheveux. Le sourire aux lèvres, il se laisse flotter sur l’eau à Kauai. Écolier de 13 ans à Los Angeles, c’est la première fois qu’il vient à Hawaï. C’est une toute nouvelle expérience également pour son grand frère, Olinga, debout sur les rochers. De l’autre côté, l’immensité de l’océan Pacifique s’étend sur l’horizon. À chaque grosse vague, l’eau turquoise se met à mousser et à tourbillonner, et tout le monde est entraîné dans l’océan. C’est justement pour ça que c’est amusant !

« Toussie ! l’appelle sa mère du haut des rochers, Toussie ! » Son jeune fils ne l’entend pas, occupé à pêcher des poissons sous l’eau. « C’est trop bien ! s’exclame-t-il en remontant à la surface. Viens Olinga ! Saute ! »

Olinga hésite, il observe l’océan et les rochers du fond, tâchant d’évaluer la profondeur. « Tu crois qu’il y a combien de mètres ? » demande-t-il à Elarryo, son père.

« Je dirais une dizaine… Tu vas y aller ? »

Olinga fixe l’océan, sourcils froncés, les deux pieds bien ancrés sur le sol.

Hawaii - Still SLX101

« Ce voyage nous a rappelé que dans la vie, il n’y a pas que Los Angeles, confie Liz, plus tard dans la soirée. Là-bas, nous vivons un peu dans notre bulle, avec nos habitudes. Être ici et voir les enfants sauter des falaises, comme ça… c’est merveilleux. » Assise sur la terrasse de leur logement Airbnb à Kilauea, décoré sur le thème de l’Asie, elle tourne la tête et admire la vue. Derrière la fenêtre, vers la piscine, les vagues se fendent contre les rochers sur la baie Kalihiwai et la nuit tombe doucement. Liz soupire d’un air rêveur, la tête sur le bras.

Dans leur deux-pièces de Silverlake, la famille Dwyer-Bolden a eu une année difficile. Liz, qui a vaincu un cancer du sein et doit continuer à passer des examens tous les trois mois, a perdu son emploi. Elarryo, son mari, travaille de nuit en tant que responsable de formation sécurité dans une université et, avec leur deux enfants à l’école, la famille n’a pas eu beaucoup d’occasions de se retrouver. « On ne s’est jamais dit : bon, telle semaine, tel jour, on va prévoir quelque chose tous ensemble, dit Liz, jamais. » Parfois, Toussaint, qui rentre de l’école en premier, arrive à croiser brièvement son père qui part pour le travail. Mais pas souvent.

Hawaii - Still SLX26

« J’ai l’impression que, dans la société actuelle, c’est devenu plus difficile pour les gens de prendre du temps pour ce qui compte vraiment, dit Elarryo. Je ne vais pas entrer dans les clichés, les gens qui passent leur temps sur leur téléphone ou qui ne s’arrêtent jamais de travailler, car on vit tous la même chose. Mais je crois que nous méritons tous quelque chose de différent. » Il désigne le sublime jardin tropical et l’océan en contrebas. « S’évader, c’est de plus en plus difficile, et cela nous fait apprécier d’autant plus ces moments uniques. » Il s’arrête et sourit. « Non seulement nous avons pris le temps de le faire, mais en plus de ça, le voyage se passe à merveille. »

Des quatre îles principales de l’archipel d’Hawaï, Kauai est la plus petite et la plus sauvage (mais également la plus ancienne : avis aux amateurs de géologie !). Si vous avez vu Jurassic Park, vous avez vu Kauai : la majorité du film a été tourné ici. Les montagnes recouvertes par la jungle se dressent brusquement et de manière inattendue sur les routes sinueuses (enfin, plutôt « la route », il n’y en a qu’une), les cascades surgissent de nulle part et se jettent dans le vide en formant un ruban. Tout est verdoyant, luxuriant, paradisiaque. La vie semble jaillir de tous les côtés.

Hawaii - Still SLX103

« C’est comme un rêve », dit Olinga en regardant par la fenêtre, l’après-midi suivant. Elarryo emmène la famille vers une plage au nord de l’île. Mais, pour Olinga, c’est surtout le fait de passer un moment en famille qui compte. Et que tout le monde puisse être réuni. « Pour moi, ce sont les petites choses qui font le tout, dit-il. Quand je regarde mes parents admirer le coucher de soleil par exemple… ce genre de chose m’incite à ne pas prendre ce que j’ai pour acquis. Et nager ici dans l’océan… on aimerait que ça puisse durer toujours. Il faut savoir apprécier le moment présent.

Dans quelques semaines, Olinga aura 16 ans. Il a pourtant le calme d’un homme bien plus âgé, il parle lentement, comme s’il pesait chaque mot. On le trouve souvent dans une pièce de la maison en train de dessiner (Schiele et Kandinsky comptent parmi ses artistes préférés), de jouer de la guitare (son petit frère en joue aussi, il fait partie d’un groupe de punk-rock, The Slipouts), ou simplement de regarder par la fenêtre. « Je ne l’avais pas vu sourire comme ça depuis… depuis très longtemps », dit Liz.

Hawaii - Still SLX39

Liz et Elarryo, qui emmènent généralement leurs enfants en vacances en Californie (« Nous décidons en famille si nous allons vers le nord ou le sud »), savent que ces moments sont éphémères et précieux. Ils gardent chaque instant en mémoire : les regarder s’amuser en surf, ou encore les écouter discuter en faisant semblant de faire autre chose.

« Aujourd’hui, à un moment, Olinga et Toussaint marchaient devant nous pendant la rando, et cela m’a rappelé le jour où j’ai ramené Toussaint de la maternité, se remémore Liz. Il devait avoir un jour. Olinga était très heureux de voir son petit frère arriver à la maison, alors je lui ai dit de s’asseoir sur le canapé et de tenir ses jambes bien droites, j’ai couché Toussaint sur ses genoux pour qu’il puisse voir son grand frère. » Assis à ses côtés, Elarryo prend la main de sa femme dans la sienne, et quelques larmes commencent à lui poindre dans les yeux. Je lui ai dit : « Quand votre père et moi ne serons plus là, vous serez tous les deux. Ne laissez jamais rien vous séparer. Vous devez être proches, restez proches, soyez toujours présents l’un pour l’autre. » Elle marque une pause, la voix tremblante. « Les voir marcher ensemble devant nous dans ce cadre de rêve, rien que tous les deux… pour des parents, c’est très touchant. » Dehors, on entend des accords de guitare mêlés à des bruits de plongeons dans la piscine ; impossible de savoir qui fait de la musique et qui saute dans la piscine.

No_10_Full Frame_01

Au fait, Olinga a fini par oser sauter de la falaise. « Je n’aurais peut-être plus jamais l’occasion de faire quelque chose comme ça », a-t-il dit, avant d’enlever son t-shirt et de s’approcher du bord pour le grand saut. « Voir Olinga y aller également, le regarder s’élancer, cela m’a beaucoup touchée », nous a confié Liz, le dernier soir avant leur départ pour Los Angeles. Pendant que nous échangeons, installés sous l’abri près de la piscine, Toussaint mange des Cheerios dans le jacuzzi et Olinga est assis à ses côtés, les pieds dans l’eau.

« Qui sait, dit Liz, peut-être qu’un jour, quand il sera marié et aura des enfants, il en fera peut-être une tradition. Il reviendra ici, dans cette maison, et racontera à ses enfants : “Quand j’avais 15 ans, j’étais un vrai casse-cou, j’ai sauté dans l’océan depuis ces rochers”, et il leur dira : “Vous pouvez sauter, vous aussi”. Ce serait vraiment… », sa gorge semble se serrer. Elle respire doucement, puis reprend : « Ce serait vraiment chouette ».

No_66_Full Frame_01

Découvrez d’autres logements adaptés aux familles à Hawaï ici.

Guide de voyage de la côte nord de Kauai, par Liz Dwyer

Hawaï est célèbre pour ses sulfureux volcans et ses plages de sable blanc, mais pour les familles qui souhaitent s’aventurer dans ces lieux paradisiaques, la côte nord de Kauai est l’endroit rêvé. Avec ses paysages verdoyants et sa large palette de fleurs et de couleurs, Kauai porte très bien son surnom d’île-jardin. Mes fils, mon mari et moi avons tout de suite eu le coup de foudre pour son ambiance tropicale décontractée, et nous avons découvert que Kauai, c’est beaucoup plus que ses odeurs d’hibiscus. Voici quelques-unes de nos activités préférées lors de nos cinq jours sur l’île.

À faire :

Prendre des cours de surf à Hawaiian Surfing Adventures. Là-bas, le surf, c’est une affaire de famille. Mitchell Alapa (Uncle Mitch pour les intimes), une légende du surf local et sa femme Lynne gèrent ce club ensemble. Les instructeurs sont très sympathiques, ils ont fourni l’équipement nécessaire et ont donné à mes fils un cours sur la sécurité en mer. Il leur ont appris les bases du surf, puis les ont emmenés affronter les vagues. Une fois que les garçons étaient dans l’eau, les instructeurs leur ont donné des conseils pratiques et ils ont parlé de plein de choses, de la culture locale du surf jusqu’à la vie d’un lycéen à Kauai. Bonus : à la fin du cours, on peut sauter de la jetée d’Hanalei.

Faire ses courses au marché de producteurs de la baie d’Hanalei : prenez un paquet de chips de taro, une boisson à la noix de coco et des fruits frais. Essayez par exemple les ramboutans, parfaits pour emporter en randonnée. Profitez-en pour acheter tous les ingrédients pour concocter un repas sain à la maison, des radis blancs, des concombres, de la salade… Vous y trouverez également des bijoux artisanaux et des vêtements cousus main qui feront d’excellents cadeaux.

Nager à Queen’s Bath : il faut être casse-cou pour plonger dans la vaste mare résiduelle qu’est Queen’s Bath, mais ma famille et moi n’avons pas pu résister à la tentation. Pour l’atteindre, on emprunte un sentier d’argile rouge glissant, puis on doit marcher le long d’une falaise de roches magmatiques noires. Si vous n’êtes pas un bon nageur, évitez de sauter dans l’eau d’ici et restez à distance de la falaise lorsque les vagues sont hautes. Même si les montagnes derrière vous sont magnifiques, faites preuve de bon sens et ne tournez pas le dos à ce genre de vagues puissantes.

Faire une randonnée sur le sentier de Kalalau : d’un côté l’océan Pacifique, de l’autre les montagnes et leurs végétations sur la côte de Na Pali. Le sentier donne l’impression d’être dans une jungle préhistorique. Les films Jurassic Park ont d’ailleurs été tournés ici. Le sentier s’étend sur 17 km, nous en avons parcouru une petite portion. La montée est difficile, mais la vue y est à couper le souffle. Les voitures ne peuvent pas circuler le long de la côte de cette partie de l’île, on peut dire qu’on est vraiment hors des sentiers battus.

Faire de la plongée à Ke’e Beach : après une randonnée sur le sentier de Kalalau, rien de mieux qu’un bain dans le Pacifique pour se rafraîchir. Ke’e Beach est située à quelques mètres du sentier. Des récifs de corail créent un lagon bleu paisible, idéal pour la plongée. L’eau est si claire que vous aurez l’impression d’être dans à la piscine. Si vous êtes encore dans l’eau au coucher de soleil, faites une pause et admirez le coucher de soleil sur les falaises de la côte. Vous n’êtes pas près d’oublier ce spectacle.

Farniente au soleil sur Anini Beach : le sable blanc et l’eau turquoise sont dignes d’une carte postale, c’est l’endroit idéal pour une après-midi détente. Emmenez une serviette et un bon livre, et relaxez pendant que vos enfants observent les poissons tropicaux.

Pour manger :

Kilauea Fish Market : allez-y à l’heure du repas, vous aurez l’impression de manger dans le jardin d’un ami. Un ami qui sait tout faire : des tacos de mahi-mahi aux burritos de tofu. Mais c’est surtout pour le poke, une salade de poisson cru, que les gens viennent ici.

Hanalei Taro & Juice Co. : ce food truck a adopté la philosophie « de la ferme à la table ». Il propose des repas peu coûteux basés sur des recettes familiales locales. Prenez place sur une des tables de pique-nique, et savourez votre veggie burger au taro ou vos tacos de poisson, en sirotant un jus de goyave.

Wishing Well Shaved Ice : ce qui fait le succès des granités que l’on sert ici, ce sont les excellents sirops bio utilisés. En activité depuis 1983, les propriétaires de cette boutique sont également d’ici. Les portions sont assez grandes pour être partagées, et vous pouvez aussi y ajouter de la glace à la noix de macadamia. Installez-vous à l’extérieur pour profiter d’un moment de douceur devant les montagnes verdoyantes de la baie d’Hanalei.

Foodland : vous trouverez de tout dans ce supermarché de Princeville. Achetez de quoi grignoter, prendre un petit-déjeuner ou même faire des barbecues…