English — 中文Deutsch — Español — Italiano —  日本語한국어PortuguêsNederlands

Airbnb a pour mission de créer un monde où les sept milliards d’individus que nous sommes peuvent se sentir partout chez eux. Parmi ces individus, au moins un milliard ont plus de 60 ans. Au cours des années, ils ont accumulé histoires et expériences qui en font des hôtes Airbnb parmi les meilleurs de toute notre communauté.

Le tourisme a beaucoup évolué au cours des dernières décennies – et pas toujours dans le bon sens. Le tourisme de masse et les hébergements standardisés nous ont éloignés de notre véritable nature humaine, basée sur des relations authentiques.

Il n’est peut-être pas étonnant que certains de nos meilleurs hôtes soient ceux qui aient grandi à une époque où voyager consistait encore à aller à la rencontre de l’autre. Chez Airbnb, ces hôtes chevronnés ne représentent pas seulement une part importante de notre communauté, mais – à bien des égards – ils montrent aussi la voie.

Dans le monde entier, près d’un million d’utilisateurs Airbnb ont plus de 60 ans. Cette catégorie d’âge représente également 10 % de nos hôtes. Ces derniers viennent de tous horizons.

Charts&Graphs-60+Story-Translations-MT-072915_r2_French 1 Charts&Graphs-60+Story-Translations-MT-072915_r2_French 2

L’hébergement de voyageurs peut être un lien vital pour les seniors…
Nos seniors hébergent des voyageurs pour diverses raisons : 

Charts&Graphs-60+Story-Translations-MT-072915_r2_French 3

Certains de nos seniors hébergent des voyageurs pour compléter leurs revenus, car ils sont nombreux à disposer de ressources modestes. 56 % d’entre eux sont à la retraite et 49 % vivent de leur pension de retraite. L’argent gagné grâce à l’hébergement les aide à arrondir les fins de mois et à améliorer leur situation financière.

L’hôte senior moyen gagne un peu moins de 6 000 $ US par an en hébergeant en moyenne des voyageurs pendant un peu moins de 60 jours par an, ce qui leur permet de couvrir les dépenses essentielles et parfois même de financer un voyage. 41 % des seniors ont mentionné que l’hébergement de voyageurs les a aidés à conserver la maison dans laquelle ils ont souvent vécu presque toute leur vie.

Nous avons recueilli de nombreux témoignages d’hôtes du monde entier, comme Janice, de Louisville aux États-Unis, qui utilise l’argent gagné grâce à l’hébergement pour l’entretien et les petites réparations de sa maison.

…mais pour de plus en plus de seniors, l’hébergement de voyageurs est devenu un mode de vie
Comme le souligne le Stanford Center on Longevity, l’isolement peut être un grave problème parmi les seniors. En hébergeant sur Airbnb, les seniors peuvent voir le monde entier venir frapper à leur porte, nouant ainsi des contacts avec des voyageurs sans même quitter leur maison.

Beaucoup de nos seniors qui ont commencé à héberger pour des raisons financières disent que les avantages en termes de vie sociale ont contribué à créer une nouvelle dynamique dans leur vie, et près d’un tiers d’entre eux considèrent qu’ils hébergent principalement des voyageurs pour faire des rencontres. C’est notamment le cas d’Eijiro, au Japon, qui vit seul dans son appartement depuis le décès de son épouse.

Plus des deux tiers de nos hôtes seniors sont à l’image de Laurel – une Californienne habitant Menlo Park et dont les enfants ont quitté le nid familial – qui cherche à redonner de la vie à sa maison lorsqu’elle est seule chez elle. Et les résultats parlent d’eux-mêmes : ce niveau de présence et d’attention permet aux voyageurs de repartir avec de meilleures impressions et des souvenirs mémorables. Ainsi, les hôtes Airbnb de plus de 60 ans reçoivent 7,5 % plus de commentaires 5 étoiles que les autres hôtes.

Stabilité et flexibilité financière
Les revenus gagnés par nos hôtes de plus de 60 ans jouent un rôle important dans leur santé financière générale.

Airbnb 60+ hosting community

« Airbnb est une bouffée d’air frais par rapport au stress et à l’inquiétude des réparations et de l’entretien de la maison. »

Janice est Superhost à Louisville, dans le Kentucky, et a reçu plus de 200 commentaires. Elle a utilisé ses revenus Airbnb pour souscrire une marge de crédit hypothécaire et effectuer de grands travaux de réparation sur sa maison, notamment le toit, les gouttières, la peinture et la clôture.

Airbnb 60+ hosting community

« Je me suis retrouvée veuve et sans travail, avec pour seul revenu ma retraite. Je ne pouvais pas arrêter complètement de travailler, j’avais des factures à payer et un crédit immobilier à rembourser. La dernière chose que je voulais faire en cette période difficile, c’était de quitter ma maison et ma ville. »

Après avoir perdu son mari et son travail, les filles de Rosa l’ont encouragée à héberger des voyageurs dans son appartement de Barcelone. Elle a utilisé ses revenus Airbnb pour payer ses factures et a accueilli des voyageurs du monde entier, y compris de Tasmanie, de Taiwan et deux soeurs d’Azerbaïdjan.

Les histoires de Janice et Rosa ne sont pas isolées. 45 % des hôtes seniors comptent sur les revenus Airbnb pour arrondir leurs fins de mois et consacrent cet argent à des postes de dépenses essentiels. Ce complément de revenu est indispensable à nos hôtes seniors. 56 % d’entre eux sont à la retraite et vivent de leur pension de retraite.

Charts&Graphs-60+Story-Translations-MT-072915_r2_French 4

Pour de nombreux seniors, leur maison est leur plus grande richesse (mais aussi leur plus grande source de dépenses). L’hôte senior Airbnb moyen vit dans sa maison depuis plus de 16 ans et 68 % de ces hôtes envisagent de rester dans leur maison dans un proche avenir ou pour le restant de leur vie. 41 % des hôtes affirment que l’hébergement de voyageurs les a aidés à conserver leur maison.

Vie sociale
Rencontrer de nouveaux voyageurs est une bonne façon de rester au contact de sa communauté et du monde entier. Même si près de la moitié des hôtes seniors sont motivés par l’aspect financier lorsqu’ils se lancent dans l’hébergement, la plupart indiquent que les aspects sociaux ont offert des bienfaits inattendus qui les encouragent à héberger plus souvent.

Airbnb 60+ hosting community

« Je n’ai pas d’enfants et je vis seul. C’est donc pour moi un plaisir de recevoir des voyageurs chez moi et de les accueillir comme des membres de ma famille. »

Eijiro est un ingénieur et chercheur à la retraite qui vit seul à Tokyo. Après le tsunami au Japon en 2011, il a rénové l’une de ses chambres pour y accueillir des victimes. Il a ensuite commencé à y accueillir des voyageurs en 2012. Il envoie l’argent qu’il gagne sur Airbnb à des organisations qui viennent en aide aux enfants en situation de pauvreté dans toute l’Asie.

Airbnb 60+ hosting community

« Avec Airbnb, ma femme et moi avons le sentiment d’appartenir à un village mondial. »

Avec sa femme, Kalinga héberge des voyageurs au Sri Lanka. Airbnb leur permet de rencontrer des personnes de nouveaux pays et nouvelles cultures sans même avoir à quitter leur maison.

Les histoires d’Eijiro et de Kalinga ne sont également pas uniques. 74 % des hôtes seniors Airbnb vivent seuls ou en couple. Héberger des voyageurs est une bonne façon de faire venir le monde à leur porte quand ils ne peuvent plus voyager eux-mêmes. Ainsi, 28 % des hôtes seniors ont indiqué qu’ils hébergeaient des voyageurs principalement pour faire des rencontres et 15 % principalement pour rester actifs.

Cependant, même les hôtes dont la motivation principale n’est pas de cultiver un lien social ou intellectuel reconnaissent les bienfaits de l’hébergement de voyageurs :

  • 78 % des hôtes indiquent que l’hébergement de voyageurs sur Airbnb les a aidés à être physiquement plus actifs
  • 83 % des hôtes indiquent que l’hébergement de voyageurs sur Airbnb les a aidés à être intellectuellement plus actifs
  • 82 % des hôtes indiquent que l’hébergement de voyageurs sur Airbnb les a aidés à être socialement ou émotionnellement plus actifs
  • 31 % des hôtes indiquent que l’hébergement de voyageurs sur Airbnb les a aidés à faire plus facilement confiance à des inconnus

Chez Airbnb, nous sommes ravis de voir que notre communauté en pleine croissance a su adopter avec une grande diversité le partage de son logement. Nous nous réjouissons de pouvoir continuer à en apprendre davantage et à améliorer l’expérience des hôtes et voyageurs les plus chevronnés de notre communauté. Nous avons été enchantés de participer récemment à la Conférence de la Maison-Blanche sur le troisième âge et nous sommes déterminés à améliorer encore l’expérience de nos aînés partout dans le monde.

En souhaitant à tous encore de nombreuses belles rencontres.


Un grand merci à Lauren Grieco, Ph.D, associée de recherche au Stanford Center on Longevity, pour sa contribution à la création de l’enquête et de l’étude sur lesquelles est basé ce billet de blog.

Host photography by Anna Huix, Christian Hansen, James Horan, and Julie Glassberg.