English — Español — 中文 — Français — Italiano —日本語

Nous avons établi un partenariat avec l’Adventure Travel Trade Association (ATTA) pour vous donner des recommandations et des bonnes pratiques de sécurité afin d’organiser votre expérience de ski. Notre objectif est à la fois d’aider les voyageurs à choisir la bonne expérience et de les protéger.

Faites part des informations indispensables

S’il faut répondre à certains critères pour profiter pleinement de votre expérience, notamment une certaine forme physique, indiquez-le clairement dans votre description. Précisez la durée et l’intensité de l’activité, le niveau de forme physique ou les compétences nécessaires à l’activité. 

L’ATTA offre des directives permettant d’indiquer à vos voyageurs le niveau requis pour votre expérience de ski : 

Skating et ski de fond (pistes damées) 

  • Attendez-vous à des pistes damées pour le ski ou le skating, plats au niveau débutant et avec une pente accrue ou davantage de manœuvres pour les niveaux intermédiaire ou expert. Certaines compétences peuvent être utiles à mesure que la difficulté augmente.
  • Débutant : les novices peuvent se déplacer sur des surfaces et des pistes plates et bien entretenues.
  • Intermédiaire : les pistes peuvent nécessiter plus de montée et de descente, ainsi que certaines manœuvres. 
  • Avancé : skating ou ski de fond en terrain escarpé avec un niveau élevé d’effort physique ; exposition possible à des falaises ou à d’autres éléments qui nécessitent de contrôler la vitesse et la direction. 

Skating et ski de fond (hors pistes damées)

  • Les voyageurs doivent s’attendre à des pistes non damées pour le ski, plates et compactes au niveau débutant et avec une augmentation de la profondeur de neige, de la pente ou des manœuvres pour les niveaux intermédiaire ou expert. Certaines compétences peuvent être utiles à mesure que la difficulté augmente.
  • Débutant : les novices peuvent se déplacer sur des surfaces plates ou légèrement inclinées avec un minimum de neige fraîche.
  • Intermédiaire : les pistes peuvent nécessiter plus de montée et de descente, ainsi que certaines manœuvres. 
  • Avancé : déplacement en terrain escarpé dans de la neige profonde, nécessitant un niveau élevé d’effort physique pendant une période prolongée. 

Ski alpin

  • Les voyageurs accéderont aux pistes grâce à des télésièges, télécabines ou funiculaires.
  • Débutant : les voyageurs doivent s’attendre à une introduction sur un terrain facile (pistes vertes).
  • Intermédiaire : les voyageurs doivent s’attendre à s’entraîner sur des pentes damées légèrement plus raides (pistes bleues).
  • Avancé : les voyageurs doivent s’attendre à des pentes raides et à des obstacles (pistes noires/double diamant noir).

Ski hors-piste

  • Pratique du ski hors-piste en station, en utilisant les remontées mécaniques ou une peau de phoque si nécessaire. Les voyageurs utilisent leur équipement et leurs aptitudes pour accéder aux zones hors-piste et ne pratiquent généralement pas sur des terrains très escarpés.
  • Débutant : les voyageurs peuvent être novices en ski hors-piste, mais devraient avoir des compétences de base en ski.
  • Intermédiaire : les voyageurs doivent s’attendre à pratiquer le ski dans des zones boisées et sur des pentes plus raides.
  • Avancé : les voyageurs doivent avoir des compétences en ski hors-piste et des niveaux de forme physique pour skier sur une neige potentiellement profonde et inégale dans des environnements éloignés. 

Communiquez régulièrement avec les voyageurs 

Quand un voyageur réserve, vous pouvez utiliser le système de messagerie Airbnb pour vous présenter. Faites en sorte que vos voyageurs se sentent les bienvenus et soient correctement préparés. Indiquez-leur que vous êtes à leur disposition pour toute question. 

Vous devez créer une expérience conviviale qui laisse les voyageurs poser des questions à tout moment. Tâchez d’anticiper leurs questions, qu’il s’agisse de l’emplacement des toilettes ou du degré d’interaction prévu entre les participants. Abordez immédiatement leurs préoccupations, et mettez-vous à leur disposition pour y répondre, ainsi qu’à toute autre question posée au cours de votre expérience. 

Soyez à l’écoute et essayez de vous mettre à la place de vos voyageurs. Il peut s’agir de questions pratiques, par exemple si de la nourriture, des collations ou de l’eau sont fournies, s’ils doivent apporter leur propre bouteille d’eau et quelles sont les  sanitaires disponibles. Tâchez de fournir ces renseignements aux voyageurs avant même qu’ils ne posent la question. Ce qui peut être une évidence pour vous peut inquiéter vos voyageurs ou leur sembler difficile. Vous devez donc faire un effort de communication pour leur offrir une expérience sûre et agréable. 

Préparez les voyageurs avant leur arrivée

Demandez toujours aux voyageurs s’ils ont le moindre besoin particulier. Si oui, prévoyez une solution adaptée. Fournissez à vos voyageurs une liste de ce dont ils auront besoin à l’avance, de préférence avant de quitter leur logement. Il peut notamment s’agir des éléments suivants, selon le type d’activité : 

  • Skating : les vêtements et épaisseurs appropriés, leurs propres skis, bâtons et chaussures de ski, et un moyen de s’hydrater et de manger pendant l’expérience. 
  • Ski de fond : les vêtements et épaisseurs appropriés, leurs propres skis, bâtons et chaussures de ski ou de l’équipement de location, et un moyen de s’hydrater et de manger pendant l’expérience. 
  • Ski alpin : un forfait de ski, les vêtements et épaisseurs appropriés, leurs propres skis, chaussures de ski et bâtons, ou une réservation pour les louer, ainsi qu’un casque et des lunettes de ski. Précisez toujours le type de terrain : si vous devez vous déplacer sur un terrain avalancheux ou à proximité, vos voyageurs doivent absolument disposer d’équipement spécifique (balise, sonde, pelle), ainsi que des compétences et de l’expérience nécessaires pour l’utiliser.
  • Ski hors-piste : les vêtements et épaisseurs appropriés, l’équipement de ski spécifique de vos voyageurs, comprenant des skis, des chaussures de ski, des fixations, des bâtons et des peaux, ainsi qu’une balise d’avalanche, une pelle et une sonde qu’ils savent utiliser. Vous devez recommander un casque et des lunettes pour descendre, et un bon sac à dos pour tout transporter, y compris la nourriture et l’eau (avec un système de transport qui ne gèle pas).

Donnez des consignes à vos voyageurs avant de vous lancer

Avant de commencer votre expérience, assurez-vous que les voyageurs ont bien compris ce que vous allez faire. C’est le bon moment de vérifier qu’ils ont tout ce dont ils ont besoin pour l’expérience, qu’il s’agisse de nourriture, d’eau ou d’équipement. 

Pour certains voyageurs, il s’agit d’un environnement totalement inconnu. Ils peuvent donc avoir davantage de besoins qu’une personne de la région. En anticipant ces besoins, vous pouvez leur proposer une expérience encore meilleure. Montrez à vos voyageurs votre itinéraire spécifique et le danger d’avalanche actuel. Vous devriez peut-être également creuser une fosse pour pouvoir vérifier la neige ensemble. C’est le moment idéal pour pratiquer la recherche avec une balise à l’aide de la sonde et de la pelle. Même sans être directement en terrain avalancheux, il est possible d’être exposé aux avalanches. Préparez-vous donc à cette éventualité.

Fournissez un équipement adapté

Si vous fournissez un équipement à vos voyageurs, il doit être en bon état, propre et sec, et à la bonne taille pour chacun d’entre eux. Si vous n’en fournissez pas, vérifiez que l’équipement de vos voyageurs est en bon état. 

  • Skating : que vous les fournissiez ou que vos voyageurs apportent les leurs, vous aurez tous besoin de chaussures de ski, de skis et de bâtons spécifiques au skating, ainsi que les épaisseurs de vêtements nécessaires. Vérifiez que les skis de tous les participants sont correctement cirés et ne sont pas trop abîmés. Leurs bâtons doivent être munis de sangles adaptées et de fixations qui fonctionnent, et leurs chaussures doivent être correctement ajustées et confortables. Enfin, n’oubliez pas d’apporter un moyen de s’hydrater et de la nourriture. 
  • Ski de fond : qu’il s’agisse de votre équipement ou de celui de vos voyageurs, assurez-vous qu’ils ont des chaussures de ski, des skis spécifiques avec écailles ou peaux et des bâtons, ainsi que les épaisseurs de vêtements leur permettant d’être confortables. Vérifiez que les skis sont correctement cirés et ne sont pas trop abîmés, que les fixations fonctionnent, et que les chaussures sont correctement ajustées et confortables et ne présentent aucun dommage au niveau des boucles ou d’autres éléments. Assurez-vous que leurs bâtons sont munis de sangles et qu’ils savent comment les utiliser correctement. Enfin, les voyageurs doivent apporter un moyen de s’hydrater et de la nourriture, ainsi que des épaisseurs de vêtements. Ils devront généralement se munir d’un sac à dos confortable disposant de bretelles et boucles de bonne qualité. Votre propre équipement doit inclure tout ce qui précède, plus votre kit de premiers secours. Si vous vous déplacez en terrain avalancheux, consultez l’équipement de ski hors-piste supplémentaire nécessaire pour les voyageurs et les hôtes.
  • Ski alpin : que les voyageurs aient leur propre équipement ou qu’ils le louent, ils auront besoin de chaussures de ski, de skis alpins et de bâtons. Les casques sont essentiels en station et les voyageurs voudront probablement des lunettes de ski. Vérifiez que les skis sont correctement cirés et ne sont pas trop abîmés, que les bords sont propres et tranchants, et que les fixations sont adaptées aux chaussures. Vous devriez peut-être vous renseigner sur le numéro DIN de leurs fixations. Assurez-vous que les chaussures sont correctement ajustées et confortables, et qu’elles ne présentent aucun dommage au niveau des boucles ou d’autres éléments. Assurez-vous que leurs bâtons sont munis de sangles qui s’adaptent sur leurs gants ou leurs moufles. Veillez à ce qu’ils n’oublient pas les épaisseurs de vêtements dont ils auront besoin pour rester au chaud sur un télésiège ! Passez en revue votre propre équipement avant l’expérience pour vous assurer que vous disposez bien de tout ce qui précède.
  • Ski hors-piste : vos voyageurs apporteront probablement leur propre équipement ; skis, chaussures, bâtons (de préférence réglables) et peaux pour les montées ou les terrains instables. Qu’il s’agisse de leur équipement ou qu’ils l’aient emprunté, vérifiez qu’ils sont à l’aise avec la configuration et le terrain sur lequel vous allez skier (télémark ou alpin), que leurs skis sont correctement préparés (avec la bonne cire et des bords tranchants) et que leurs peaux sont adaptées aux skis. Vous devrez peut-être vérifier que le seuil de déclenchement  des fixations est adapté à chaque voyageur. Les chaussures doivent être confortables pour la montée et la descente, et il est important que les boucles et sangles soient en bon état. Assurez-vous que leurs bâtons sont munis de sangles qui s’adaptent sur des gants ou des moufles. Si vous vous déplacez sur un terrain avalancheux ou en dessous, tout le monde doit disposer d’une balise, d’une pelle et d’une sonde, ainsi que des compétences nécessaires pour les utiliser. Les voyageurs devront également disposer du bon sac à dos pour transporter ces objets, ainsi que des épaisseurs appropriées pour rester au frais lors de la montée et au chaud lors de la descente. Enfin, ils doivent apporter la nourriture et l’eau dont ils auront besoin pour l’expérience. En tant qu’hôte, votre propre équipement doit inclure tout ce qui précède, plus votre kit de premiers secours. Il peut être judicieux de transporter une corde courte et une hache à glace, et de savoir comment les utiliser pour les secours sur certains terrains.

Prêtez attention aux conditions et parez à toute éventualité

Abordez toutes les conditions possibles de l’expérience avec vos voyageurs, qu’il s’agisse du froid extrême, du vent et des précipitations ; que ce soit la neige, la grêle ou la pluie, de la neige damée, du verglas ou de deux mètres de poudreuse épaisse. Expliquez aux voyageurs comment se préparer à ces situations, ainsi qu’aux éventuels imprévus. 

Si votre expérience se déroule sur un terrain avalancheux ou à proximité, il est judicieux de connaître les prévisions et de parler des conditions d’avalanche tout au long de l’expérience, car elles peuvent changer. 

Il est également recommandé de se renseigner quant à la couverture du réseau mobile. Assurez-vous de pouvoir communiquer avec le monde extérieur et joindre les services d’urgence si nécessaire. 

Si vous devez annuler une expérience en raison d’une urgence, de conditions météorologiques ou de problèmes de sécurité, aucune pénalité ne sera appliquée. En savoir plus sur les conditions d’annulation des expériences

Sécurité

Assurez-vous d’établir un plan avec un itinéraire clair pour tous vos voyageurs. Il doit inclure des informations sur la marche à suivre si un voyageur se perd ou est blessé. 

En tant qu’hôte, vous pouvez prendre des mesures pour prévenir les problèmes les plus fréquents associés au ski. Voici quelques conseils : 

  • Skating : vous pouvez aider vos voyageurs à rester en sécurité en enseignant les techniques nécessaires pour ne pas tomber à pleine vitesse sur une surface dure. S’il y a d’autres utilisateurs sur la piste, des skieurs aux motoneiges, expliquez à vos voyageurs comment éviter les collisions.
  • Ski de fond : vous pouvez aider vos voyageurs à rester en sécurité en leur suggérant de bonnes techniques pour contrôler la vitesse de descente, rester conscients de la fatigue, s’assurer de rester au chaud et hydraté pour éviter l’hypothermie, et en leur présentant votre itinéraire pour éviter qu’ils se perdent.
  • Ski alpin : certains risques courants pour la sécurité comprennent les collisions avec d’autres skieurs, l’équipement ou les arbres, l’hypothermie et les blessures liées à l’équipement et au terrain, comme les fixations qui ne se déclenchent pas lors d’une chute, ou les skieurs qui choisissent un terrain dont le niveau est supérieur à leurs compétences. Les hôtes peuvent servir d’excellents exemples et porter des casques, ce qui peut faire toute la différence et sauver des vies en cas de chute.
  • Ski hors-piste : des problèmes graves peuvent survenir en terrain avalancheux. Si des skieurs ou d’autres utilisateurs déclenchent une avalanche, les skieurs peuvent être ensevelis ou blessés. Ils doivent faire attention à ne pas se perdre, surveiller et maintenir leur température corporelle, et à s’hydrater et se nourrir. Ils doivent éviter les trous de neige autour des arbres et les dangers cachés par la neige, tels que les rondins et les rochers. Enfin, ils doivent se prémunir contre les blessures courantes tout en prenant garde à ne pas perdre de matériel en cas de chute. 

Il est recommandé de préparer un plan d’urgence que vous aurez préalablement répété, ainsi qu’un moyen d’évacuer un voyageur en cas de besoin. Vous devez vous munir d’un kit de premiers secours et savoir comment l’utiliser pour stabiliser l’état de santé d’un voyageur blessé et l’évacuer en toute sécurité. Si aucune assistance médicale n’est disponible à moins d’une heure de trajet, il est préférable de compléter votre brevet de premiers secours par un second brevet (par exemple, le brevet de pisteur-secouriste ou de sauvetage en mer). En savoir plus sur la préparation d’un plan d’urgence.

Avis de non-responsabilité du partenaire

Adventure Travel Trade Association (ATTA) : avec l’aimable autorisation de l’Adventure Travel Trade Association. ©2021 Adventure Travel Trade Association. Tous droits réservés.

Le nom et le logo de l’ATTA (Adventure Travel Trade Association) sont utilisés avec son autorisation. Il ne s’agit en aucune façon d’une approbation ni d’une validation, explicite ou tacite, apportée à un produit, un service, une personne, une entreprise, ni l’adhésion à une opinion ou une prise de position politique. L’ATTA ne sélectionne pas, n’approuve pas et n’est pas impliquée dans la sélection ou l’approbation des expériences ou des hôtes Airbnb. Pour plus d’informations sur l’Adventure Travel Trade Association, rendez-vous sur adventuretravel.biz.