Ah, Paris ! Impossible d’énumérer toutes les raisons qui expliquent notre amour pour la Ville Lumière tant la liste est longue. Bien sûr, il y a l’art, l’architecture, l’histoire et ce sentiment indescriptible qui vous envahit en déambulant dans la ville. Et tout en haut de la liste, il y a son incroyable gastronomie. La Parisienne Clotilde Dusoulier s’est fait connaître en partageant sa passion pour une cuisine française fraîche et simple dans son blog Chocolate & Zucchini, ainsi que dans ses livres Edible French et The French Market Cookbook. Qui mieux qu’elle pouvait nous livrer une sélection de ses meilleures adresses culinaires parisiennes ? Devant la profusion d’options savoureuses, difficile de savoir où donner de la tête. Heureusement, Clotilde a sélectionné pour vous dix expériences qui résument l’essence même de la scène culinaire parisienne – des adresses pour manger sur le pouce, des spécialités et des restaurants qui illustrent parfaitement le mélange unique de classique et d’innovation que nous propose la ville. Bon appétit !

1. Des croissants artisanaux tout frais : Gontran Cherrier à Montmartre
On reconnaît un bon croissant à son extérieur croustillant et feuilleté et à son intérieur mou et fondant, légèrement élastique quand on le détache. Il doit avoir le goût et l’odeur du beurre chaud et de la farine caramélisée sans pour autant être gras ou lourd. Malheureusement, les boulangers qui fabriquent leurs propres croissants se font de plus en plus rares aujourd’hui : beaucoup font le choix du surgelé pour des raisons de coût et de flexibilité. Les artisans qui perpétuent la tradition méritent donc toute l’attention de votre palais.

Gontran Cherrier Regard Local Paris Airbnb

Gontran Cherrier

2. L’unique manufacture de chocolat bean-to-bar de Paris : Le Chocolat Alain Ducasse
Paris regorge d’artisans chocolatiers de renom. Quelques-uns travaillent le chocolat depuis la fève de cacao jusqu’à la tablette (les Anglo-saxons parlent de « bean-to-bar »), mais un seul d’entre eux fabrique son propre chocolat : c’est Nicolas Berger, le très talentueux chocolatier choisi par Alain Ducasse pour diriger la manufacture de chocolat qui porte son nom. Ses tablettes de chocolat non conché, à la texture un peu rugueuse, vous laisseront un souvenir ému. Vous apprécierez également la rare fraîcheur de ses pralinés, tout aussi remarquables. Le processus de fabrication s’offre au regard des visiteurs à travers la cloison en verre de l’atelier.

Alain-Ducasse_Local-Lens_Paris_Morel_010

Alain-Ducasse_Local-Lens_Paris_Morel_011

3. Un stand de crêpes à emporter : 7 rue Joseph de Maistre dans le 18e
Même si le concept de la street food n’est pas véritablement ancré dans la culture gastronomique française traditionnelle – ici, on mange assis autour d’une table – les crêpes sont l’une des rares spécialités françaises qu’on pourra déguster dans la rue. Évitez les stands qui affichent une pile de crêpes précuites dans l’attente d’être réchauffées. Vous méritez une crêpe fraîchement cuite ! Et attention à choisir un stand parfaitement propre. Mon préféré est le minuscule stand du 7 rue Joseph de Maistre, dans le 18e.

Crepes Local-Lens Paris Airbnb

4. Une brasserie traditionnelle : Brasserie Wepler
Pour découvrir la cuisine parisienne traditionnelle, rendez-vous dans l’une des dernières brasseries indépendantes de Paris. Cette institution vieille de 120 ans, ancien repaire de personnalités de légende (Henry Miller, Picasso, Apollinaire ou encore Truffaut), vous permettra de vivre un dîner hors du temps : glissez-vous sur les banquettes rouges de sa vaste salle, dépliez votre serviette blanche amidonnée, et laissez les serveurs en gilet disparaître et réapparaître pour prendre votre commande, remplir votre verre de vin ou flamber des crêpes devant vous. Les plats sont bien exécutés et les prix raisonnables, avec un premier menu à trois plats à partir de 30 €, comprenant une soupe gratinée à l’oignon, un steak-frites et une mousse au chocolat.

5. Les bistrots nouvelle génération : Porte 12, Le Servan, Semilla ou Le 6 Paul Bert
Mais la gastronomie parisienne ne se résume pas aux seules brasseries traditionnelles, bien au contraire : une jeune génération de chefs est en train de secouer la cuisine de bistrot avec une interprétation énergique et séduisante qui met à l’honneur les produits (les légumes étant les rois de l’assiette), les saveurs et le dressage – qui se doit d’être graphique et minimaliste.

Porte 12 Regard Local Paris Airbnb

Porte 12

6. Un écrin de gourmandises : La Pâtisserie des Rêves
Paris est la capitale mondiale de la pâtisserie. Des dizaines d’artisans surdoués y excellent dans l’art de créer des gourmandises qui réjouissent autant les yeux que les papilles, pour offrir des saveurs délicates et un niveau de sucre équilibré. Philippe Conticini, de La Pâtisserie des Rêves, est l’un des plus doués de ces chefs pâtissiers. Ses boutiques sont délicieusement charmantes et vous pourrez découvrir parmi ses créations, savoureuses et généreuses, des pâtisseries de saison et de grands classiques revisités.

Patisserie-des-Reves_Local-Lens_Paris_Morel_007

7. Une excellente tasse de café : Coutume Café, Le BAL Café et Hollybelly
Beaucoup d’entre vous seront surpris de l’apprendre, mais les bistrots parisiens servent généralement un mauvais café, trop torréfié et au goût âcre. Par chance, Paris a vu récemment émerger une petite révolution avec l’arrivée d’une nouvelle vague de cafés qui proposent un petit noir de qualité réalisé à partir de grains soigneusement choisis et savamment torréfiés. Parmi mes cafés préférés, je vous recommande Coutume, Le BAL et Hollybelly. Et pour acheter vos propres grains de café, rendez-vous dans les brûleries locales de L’Arbre à Café ou de la Brûlerie Belleville.

Coutume Café

Coutume Café

8. La meilleure baguette de Paris : Aux Délices du Palais
Chaque année, la Mairie de Paris organise un concours pour élire la meilleure baguette de la ville. Les critères à réunir ? Une fermentation lente pour plus de saveur, une croûte dorée et croustillante, et une mie de couleur crème, souple et alvéolée. Le lauréat reçoit un modeste prix, fait le plein de nouveaux clients et a l’honneur de devenir le fournisseur officiel du palais de l’Élysée. L’édition 2014 a été remportée par Aux Délices du Palais dans le 14e, mais observez bien les vitrines pour repérer les boulangers distingués les années précédentes. Le prochain lauréat sera désigné en mars 2015.

9. Une dégustation de fromages sur mesure : Astier
Même si certains restaurants, à l’image d’Astier, continuent de proposer un plateau de fromages qui circule de table en table en fin de repas, les amateurs de fromage doivent désormais prendre les choses en main. Rendez-vous dans l’une de ces fromageries de quartier – j’aime particulièrement la fromagerie Lepic, au 20 rue Lepic dans le 18e – et demandez conseil au vendeur pour qu’il effectue pour vous une sélection de quatre ou cinq fromages avec une variété de types de laits (vache, chèvre, brebis), de styles (fromage frais, à croûte lavée, cendré, de montagne, à pâte persillée) et d’affinages. Achetez une bonne baguette fraîche (voir plus haut) et improvisez une dégustation sur un banc ou dans votre logement, en partant du plus doux vers le plus fort et en notant vos impressions.

10. Les tendances culinaires de demain : La Grande Epicerie de Paris
La Grande Epicerie est l’annexe gourmande du très chic magasin Le Bon Marché. Vous pourriez y déambuler des heures, à parcourir ses vastes allées, étudier chaque rayon, chaque armoire réfrigérée et vous mettre en appétit. Et comme ses clients sont à la pointe des nouveautés et des dernières tendances, c’est le lieu idéal pour identifier les produits ou façons de consommer sur lesquels les foodies jetteront bientôt leur dévolu.

 


Clotilde Dusoulier écrit des articles sur la gastronomie et les voyages dans son blog et dans la presse, en anglais et en français. Elle rédige des livres de cuisine, développe des recettes, donne des conférences et fait du conseil culinaire. chocolateandzucchini.com

 

Lire d’autres articles en Français