English  Español  中文 —  Deutsch  Français  Italiano — 日本語  한국어  русский  Português  Nederlands

De nombreuses associations œuvrant pour le bien commun organisent des programmes de bénévolat, ceux-ci peuvent servir de base à de superbes expériences Airbnb. Il est cependant essentiel que ces expériences solidaires répondent tout de même aux critères de qualité élevés d’Airbnb.

Kellen, organisatrice de l’expérience Des cuisiniers bénévoles à San Francisco, et bénévole de Raphael House, association caritative consacrée aux familles sans-abri, souhaitait développer le programme de bénévolat de l’association déjà existant :

« Nous proposions déjà une opportunité de bénévolat au sein de notre cuisine, où des groupes d’un maximum de 6 bénévoles pouvaient aider à préparer et servir les repas de 15 h 30 à 19 h, mais nous souhaitions étendre cette opportunité. »

Elle a alors ajouté des événements supplémentaires qui donnent aux voyageurs un aperçu de Raphael House et de son travail :

« Il était utile pour nous de concevoir l’expérience en trois parties, avec un début, un milieu et une fin. Nous souhaitions commencer par une visite complète, puis donner l’occasion aux voyageurs de faire du bénévolat en cuisine pour la partie principale de l’expérience, et enfin nous souhaitions terminer en donnant la possibilité aux voyageurs de discuter avec le directeur et des cadres de l’association pour en savoir plus sur les sans-abri à San Francisco… et sur le travail exceptionnel fait par Raphael House et d’autres associations pour améliorer la communauté. »

Ces modifications ont nécessité une attention supplémentaire envers le personnel :

« En tant qu’association, le temps de notre personnel est extrêmement précieux. Nous souhaitions ouvrir Raphael House aux voyageurs de la même manière dont nous le faisions déjà avec les visiteurs, mais il fallait également qu’il y ait un aspect unique pour que cette opportunité se démarque des autres. Notre problème principal c’était que les différentes parties de l’expérience étaient dirigées par une personne différente, mais nous y avons remédié : en tant que coordinatrice des bénévoles, j’effectue moi-même la visite initiale puis je reste dans les parages pendant que les voyageurs sont en cuisine avec les bénévoles et le chef, pour ensuite les emmener à la discussion finale. Ainsi, il y a un seul et même membre du personnel qui commence et termine l’expérience. »

Elle précise clairement aux voyageurs comment leur argent est utilisé afin qu’ils soient pleinement satisfaits de la somme payée pour participer à cette expérience de bénévolat :

« Nous mettons un point d’honneur à expliquer dans la description, mais également en personne, que l’intégralité de la somme payée par les participants contribue à financer le prix des repas pour la vingtaine de familles qui vivent à Raphael House. Le coût moyen des repas par soir est d’environ 300 $. Les voyageurs ont également la possibilité de manger le repas qu’ils ont aidé à préparer et nous leur proposons des desserts et des boissons lors de notre discussion finale. »

Il s’agit d’une démarche naturelle pour les associations qui disposent déjà de programmes de bénévolat, comme les soupes populaires, les refuges pour animaux et les jardins urbains.