English  Español  中文 —  Deutsch  Français  Italiano — 日本語  한국어  русский  Português  Nederlands

Tenshin, hôte de l’expérience solidaire Calligraphie japonaise, était sur le point de prendre sa retraite de l’enseignement de la calligraphie jusqu’à ce qu’il voie Joe Gebbia parler de l’organisation d’expériences à la télévision locale. Il a été tellement inspiré que, dès le lendemain, il a proposé son concept pour devenir hôte. En plus d’enseigner l’art de la calligraphie japonaise, il est président de l’association NPO-LESA, qui fournit des outils pédagogiques en anglais, des vêtements chauds, des lits et des bourses d’études aux enfants atteints du VIH au Vietnam.

Avec plus de 100 évaluations (il a accueilli de nombreux voyageurs du monde entier et a obtenu de nombreuses recommandations), non seulement Tenshin respire la bonne humeur et la bienveillance, mais il est également un véritable expert en matière d’hospitalité. Il vous donne quelques conseils qui lui ont permis de réussir :

Comment vous organisez-vous pour que les voyageurs passent un bon moment ?

Je prépare quelques mots de bienvenue et des questions pour apprendre à mieux connaître mes voyageurs. J’aime rester dans un état d’esprit ouvert et m’intéresser aux personnes que je rencontre. Un exercice pour briser la glace est essentiel, cela me permet de mieux les connaître, mais cela leur permet également de se connaître les uns les autres. Il est important de créer une atmosphère amicale.

Comment vous adaptez-vous lorsque tout ne se passe pas comme prévu ?

La plupart du temps, les expériences se déroulent comme prévu. Je suis très flexible, j’essaye de m’adapter à mes voyageurs le plus possible tout en gardant le contrôle de mon expérience. Ainsi, aucun d’eux ne remarque les changements de dernière minute.

Une fois, deux voyageurs s’étaient perdus et ne sont pas arrivés à l’heure au point de rencontre. Ils m’ont appelé et m’ont demandé de venir les chercher. À ce moment-là, les autres voyageurs étaient déjà avec moi au point de rencontre.

J’envoie habituellement un itinéraire détaillé à mes voyageurs dans un message Airbnb quelques jours avant l’expérience. Je leur rappelle également de repérer le point de rencontre à l’avance. Mais certains voyageurs oublient de le faire et se perdent. Dans de tels cas, je me retrouve dans une situation délicate, car je ne veux pas laisser seuls les voyageurs qui sont arrivés à l’heure. Je ne peux pas aller chercher les voyageurs en retard, mais j’essaie toujours de les aider en les guidant par téléphone.

Les voyageurs présents avec moi au point de rencontre ont vu que j’essayais d’aider et de guider les voyageurs perdus le mieux possible. Quand les voyageurs voient mon sens de l’hospitalité, ils se montrent alors compréhensifs et bienveillants envers les autres voyageurs à leur tour. C’est important pour moi de partager mon sens de l’hospitalité avec tous mes voyageurs pour qu’ils puissent en faire de même entre eux.

Comment vous adaptez-vous aux besoins spécifiques des voyageurs, et comment faites-vous pour que chaque voyageur se sente privilégié ?

J’essaie de m’adapter aux demandes des voyageurs autant que possible tant qu’elles n’affectent pas les autres voyageurs. Par exemple, si des voyageurs me demandent d’ajouter des places supplémentaires pour une date spécifique, parce qu’elles sont déjà toutes réservées, je refuse. Je veux être en mesure de m’occuper de chaque voyageur et leur offrir la meilleure expérience possible. Dans de tels cas, je leur promets de les informer si des personnes se désistent pour qu’ils puissent réserver à leur place.

J’offre à mes voyageurs de petits cadeaux artisanaux. Je sélectionne des caractères chinois avec lesquels j’écris leur prénom en calligraphie japonaise et leur les offre avec une description de chaque caractère accompagné de ma signature. Je leur donne également des attaches murales pour qu’ils puissent accrocher mes calligraphies chez eux !

Je pense que le secret de la réussite réside dans la préparation et les petites attentions. Il est également très important de divertir les voyageurs et de leur donner de la joie.

Comment continuez-vous à faire preuve d’hospitalité lorsque tout ne se passe pas comme prévu ?

J’essaie de répondre aux demandes de mes voyageurs le plus possible. J’essaie de tous les divertir et de faire mon maximum pour satisfaire chacun d’entre eux. Faire preuve d’hospitalité est essentiel. Je garde toujours l’esprit « ichigo-ichie » en tête. « Ichigo-ichie » signifie « dans la vie, chaque expérience est unique ». Cette expression et sa philosophie tiennent leur origine d’une cérémonie du thé liée au bouddhisme. Pour accueillir des voyageurs et leur offrir une bonne tasse de thé, il faut se lever tôt pour nettoyer le portail d’entrée et l’étroit couloir qui mène au salon de thé, préparer la meilleure eau naturelle avec du charbon de qualité. Les hôtes doivent s’efforcer de tout préparer pour leur expérience unique de toute une vie.

Après l’expérience, j’envoie généralement des e-mails pour m’assurer que les voyageurs ont passé un agréable moment et je partage quelques photos.